Maquillage

Le microblading sourcils, une solution pour redessiner sa ligne de sourcils

Tout le monde n’est pas né avec de beaux sourcils bien fournis et bien dessinés. Pourtant, les sourcils sont des éléments qui embellissent non seulement le regard, mais le visage tout entier. De nombreuses techniques permettent actuellement de redessiner, voire de créer, sa ligne de sourcils. L’une d’entre elles, c’est le microblading sourcils.

Qu’est-ce que le microblading sourcils ?

Les experts et les scientifiques en cosmétologie ne cessent d’élaborer de nouvelles techniques toujours plus efficaces et toujours moins invasives. Concernant plus spécifiquement les sourcils, les femmes, mais aussi les hommes, qui ont un problème de structures des sourcils ont toujours eu du mal à trouver la bonne solution pour avoir de beaux sourcils. Pour ainsi faire, les accessoires de maquillage, dont les crayons, sont souvent les plus sollicités, mais cela ne dure pas et il faut refaire les gestes sempiternellement.

Les experts du monde de la beauté ont compris ce problème et, grâce aux techniques de tatouage ancestrales des Asiatiques, notamment des Japonais, les techniques de maquillage permanent et semi-permanent ont vu le jour. Le microblading sourcils est l’une des nouvelles techniques de maquillage semi-permanent. Le principe, c’est de redessiner et de reconstituer les sourcils, grâce à une micropigmentation effectuée avec un dispositif manuel muni de nanoaiguilles rangées en forme de lame – « blade » en anglais.

Le microblading sourcils, qui ressemble à du tatouage, mais qui n’en est certainement pas un, est également connu sous d’autres noms dans le monde de l’esthétique : technique 6D, « The Japanese Method », feather tattooing, microstroking ou encore eyebrow tattooing.

Microblading sourcils : comment ça marche et destiné à qui ?

Les bonnes lignes de sourcils tracées, le professionnel utilise le dispositif de microblading pour inciser superficiellement les parties clairsemées de la peau des sourcils. Ce sont de très fines incisions uniquement faites sur les couches supérieures de la peau où, dans la foulée, sont déposés des pigments minéraux qui vont prendre la couleur naturelle des poils. Le microblading sourcils permet alors d’avoir des sourcils bien dessinés, plus vrais que nature.

Généralement, l’intervention ne dure pas au-delà d’une heure et demie. Pendant le microblading, la douleur est supportable, car contrairement aux autres techniques, les nanoaiguillent ne pénètrent pas en profondeur : les terminaisons nerveuses ne sont pas autant touchées. Après la première prestation, une séance de retouche est toujours nécessaire après environ 3 semaines, notamment pour que les pigments naturels se fixent bien. Étant un maquillage semi-permanent, un microblading sourcils fait dans les règles de l’art ne s’estompe qu’après environ un an et demi.

Le microblading sourcils s’adresse à toutes personnes désireuses de redessiner leurs sourcils. C’est la technique idéale pour celles qui sont atteintes d’alopécie complète. Par contre, entre autres, les individus hémophiles et les femmes enceintes ou allaitantes sont interdits de microblading sourcils.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *